Confitures-et-biscuits.fr » Ma cave » Vin de garde : qu’est-ce que c’est ?

Vin de garde : qu’est-ce que c’est ?

Un vin de garde est un vin qui s’améliore et qui se bonifie avec l’âge, il doit être gardé plusieurs années, d’où son nom, avant d’être commercialisé. La durée minimale de vieillissement d’un vin de garde est de cinq année, à partir du moment où il est récolté. Certains vignerons, qui possèdent des vins de renommée mondiale, peuvent conserver leurs vins une quarantaine d’année.

Les vins de garde doivent être vieillis avec des méthodes de conservation rigoureuses, pour leur garantir une qualité irréprochable. Il faut, par exemple, que la température de la cave où le vin est stocké soit précise. Les raisins récoltés doivent être d’une forte acidité, et doivent contenir des tanins à dose élevée, ces éléments permettront au vin de garde, de garder une bonne structure malgré une longue durée de vieillissement. Il existe cependant trois conditions principales pour que le vin bénéficie de la qualification vin de garde.

Le cépage :

Les cépages sont différents quant à la qualité et la capacité de vieillissement des vins qu’ils produisent. Il existe, en effet, des cépages plus riches en polyphénols et en tanins que d’autres. Or, ce sont ces éléments qui permettent aux vins de garde de vieillir et de se conserver plusieurs années, tout en gagnant en goût et sans perdre leur structure. Parmi les cépages qui sont aptes à la conservation, nous citerons :

  • Le merlot.
  • Le pinot noir.
  • Les cabernets sauvignon.
  • Le mourvèdre.
  • Le chenin pour le vin blanc de garde.

La géologie et le climat :

Les racines des différents cépages puisent, pour se nourrir, des substances et des matières biologiques des sols ainsi que des sous-sols. C’est pourquoi la géologie est un critère essentiel à la qualité d’un vin de garde. Les terres avec un taux élevé de calcaires et de minéraux offrent aux cépages et au vin produit une certaine noblesse ainsi qu’une grande excellence. Pour ce qui est du climat, il doit être ensoleillé afin de favoriser la naissance d’un raisin mûr et acide, nécessaire à l’élaboration d’un bon vin de garde.

Les techniques de vinification :

La manière de vinifier les cuvées de vin est très importante pour produire un vin de garde de bonne qualité. Ainsi, un long élevage dans un fût en bois va permettre au vin de mieux s’oxygéner et donc de devenir très résistant au phénomène d’oxydation. Aussi, un vigneron qui procède à une vinification longue en gardant le plus longtemps possible la peau des raisins, permettra au vin de conserver un grand taux de tanins et d’acidité. Tous ces éléments, en rapport avec les techniques de vinification entrent en compte, pour consolider la capacité de vieillissement d’un vin de garde.

Articles en relation avec cette page :